• Scriptum : Apprendre à écrire : copier et orthographierJ’accorde de l’importance à l’orthographe car je ne pense pas du tout que cette norme sociale passe au second plan. Je veux que quand nos élèves écrivent (et écriront), leurs lecteurs, quels qu’ils soient, puissent concentrer leur attention sur le message. Je sais qu’une orthographe défaillante va entraver la compréhension du récepteur, mais aussi altérer l’image qu’il se fait de l’auteur. Je sais aussi que l’orthographe, comme la copie, sont des compétences souvent sollicitées pour évaluer d’autres choses.

    La recherche montre que les compétences orthographiques et de copie sont liées. En effet, un bon orthographieur pourra davantage faire appel à sa mémoire pour copier de grandes unités, et à l’inverse, copier un mot permet de le stocker en mémoire. Sauf que… copier un mot sans recevoir un retour explicite sur l’orthographe correcte et sans une incitation explicite à la mettre en mémoire reste sans effet (j’en faisais l’expérience ici).

    Scriptum poursuit deux buts complémentaires : l’enseignement des procédures sous-tendant une copie efficace et celui des stratégies de mémorisation de l’orthographe.

    Lire la suite...

    Pin It

    32 commentaires
  • Proposition d’utilisation d’Anim’histoires au CE1Après avoir utilisé l’outil Anim’histoires des éditions Retz tel qu’il est proposé par ses auteurs (voir la description de cette utilisation), j’ai proposé à des élèves de CE1 une version « augmentée » à leur niveau. Cette séquence s’adresse à des enfants allophones nés en France ; l’attention a donc beaucoup porté sur la syntaxe et la mémorisation du lexique, en particulier sur le genre des noms. Cependant, les compétences travaillées en langage oral, lecture et vocabulaire s’inscrivent dans les nouveaux programmes : 

    Lire la suite...

    Pin It

    6 commentaires
  •  

    Un court projet d’écriture : jouons la carte de la fraternité

     

    Mes collègues de cycle III ont décidé de se lancer dans le projet "Jouons la carte de la fraternité" de la Ligue de l’Enseignement. Ce projet est très simple à mettre en œuvre, et a donné lieu à quelques séances très intéressantes en EMC, langage oral et production d'écrit, c'est pourquoi je vous en parle. Il n'est peut-être pas trop tard pour participer à cette action, dont le clou est prévu pour la «  Journée internationale pour l’élimination des discriminations » du 21 mars mais qui peut en réalité faire sens n'importe quand dans l'année.

     

    Lire la suite...

    Pin It

    9 commentaires
  • Il y a quelques jours, je lançais un petit sondage pour avoir une idée de l'utilisation des blogs par les enseignants.

    Je voulais avoir une idée de la proportion d'enseignants utilisant les ressources proposées par leurs pairs, et je me demandais également à quel point les ressources bloguesques faisaient partie du quotidien de la classe aujourd'hui.

     

    Ça donne à réfléchir je trouve; pour nous blogueurs, pour vous lecteurs, pour la formation...  

    Lire la suite...

    Pin It

    22 commentaires
  •  La production d’écrit est un domaine qui me tient vraiment à cœur et pour lequel je suis en recherche perpétuelle; d’une part, parce que les pratiques d’écriture, même courtes, sont en augmentation avec le numérique, ensuite car l’écrit est souvent, dans le monde scolaire ou professionnel, le premier contact avec celui qui nous « évaluera ». Maitriser l’écrit me semble donc être un pouvoir sur le monde et sur l’avenir. D’autre part, l’écriture est un apprentissage quasi exclusivement scolaire (davantage que le langage ou la lecture par exemple), les écarts sociaux ne devraient donc pas se creuser dans ce domaine, et pourtant….

     

    Suite à des lectures très intéressantes, et grâce à mes super collègues toujours partantes, j’ai testé un nouveau dispositif de production d’écrit dans 2 classes : un CE2/CM1 et un CM1/CM2.

    Lire la suite...

    Pin It

    32 commentaires
  • Un support pour le langage oral : Anim'histoiresDepuis 2 ans, nous travaillons avec mes collègues à améliorer le langage oral de nos élèves de cycle 2. Les problèmes auxquels ils sont confrontés sont lexicaux tout autant que syntaxiques. Ces élèves sont nés en France et ont donc bénéficié d’au moins 3 ans d’école maternelle, et pourtant, le lexique « de base » n’est pas maitrisé et ils peinent à se faire comprendre. Ces difficultés rendent tous les apprentissages compliqués, de la phonologie lorsqu’il s’agit de repérer un son dans des mots signifiés par des images, à la production d’écrit lorsqu’il faut écrire des phrases correctes, en passant par les mathématiques lorsqu’il s’agit de verbaliser un raisonnement.

     Nous n’avons pas trouvé d’outils cycle II répondant à nos problématiques, et nous nous sommes donc tournées vers les outils du cycle I. Je vous en parlais ici ou ici .

     J’ai découvert cet automne un outil de chez Retz qui a déjà quelques années : la mallette Anim’histoires, créé par Françoise et Aurélie Bellanger (les auteurs entre autres des « Réussir son entrée… » et « Construire les notions mathématiques » qui sont déjà des best sellers).

    Lire la suite...

    Pin It

    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires