• Apprendre à lire et à écrire, des vidéos de classe!

    Apprendre à lire et à écrire, des vidéos de classe!

    Comme beaucoup d’enseignants de cycle 2 (et même 3 !), je me posais beaucoup de questions sur la production d’écrit, ses enjeux et ses contraintes… Je ne savais pas trop comment procéder, et je n’arrivais pas à trouver un fonctionnement qui colle à mes attentes, celles des élèves, celles des programmes… La grosse question qui sous-tendait tout ça : faut-il qu’ils écrivent tout ce qui leur passe par la tête « comme ils l’entendent » (et déjà ça ce n’est pas simple) ou faut-il fermer la production pour qu’ils écrivent à partir de référents ? Et comme rien ne me convainquais, et bien, comme beaucoup, je ne faisais pas assez de cette matière pourtant si importante.

    L’an dernier, je lisais les articles d’André Ouzoulias sur le Café Pédagogique, et j’étais interpellée par son discours, qui m’était nouveau et qui pourtant me semblait une évidence.

    Apprendre à lire et à écrire, des vidéos de classe!J’apprenais ensuite que ce grand pédagogue avait lancé une recherche action sur la production d’écrit sur la circonscription des Mureaux en région parisienne. Aux vacances de Pâques, ma collègue de CE1 et moi étions allées visiter des collègues investis dans cette pratique. Nous avions été emballées par cette manière de fonctionner, et les résultats chez ces élèves de ZEP bien plus dure que la nôtre nous avait fait sentir bien petites ! En juin, j’expérimentais cette pratique en CP ici.

    Suite au décès d’Ouzoulias, je craignais que ce fantastique travail, qui a mobilisé plusieurs équipes et qui fait ses preuves ne soit pas diffusé, et que l’essaimage ne se fasse pas. Quel gâchis ça aurait été !

    Apprendre à lire et à écrire, des vidéos de classe!Fort heureusement, l’Ifé (Institut Français de l’Education) a eu la très bonne idée d’aller filmer dans ces classes, de la GS au CE2. Je vous conseille d’aller très vite voir, quel que soit votre niveau, la vidéo en GS, ça ne dure pas longtemps, mais vous aurez la bouche qui va s’ouvrir de plus en plus ! Et après, je suis certaine que vous aurez envie d’aller explorer les autres niveaux, pour voir comment ce travail se décline au fur et à mesure des progrès des élèves. Chaque vidéo de moment de classe est suivie d’un court entretien avec l’enseignant pour un retour sur pratique.

    Apprendre à lire et à écrire, des vidéos de classe!

     Un grand merci à l’Ifé, et aux collègues des Mureaux qui ont eu la générosité d’ouvrir leur classe, de partager leurs pratiques!

     

    Pour notre part, nous travaillons cette année en collaboration avec un enseignant de CP/CE1 d’une autre école, car à plusieurs, on est souvent plus armés pour construire de nouvelles pratiques ! Ma collègue de CE1 travaille quasi quotidiennement la production d’écrits courts à base de structures génératives (beaucoup d’idées ici), avec la perspective d’aller vers plus de contraintes liées à la « cohérence textuelle » et peut-être jusqu’au récit. Quant aux CP, la méthode de lecture cette année est « Les Alphas », et le fonctionnement particulier de cette méthode ne nous a pas permis de débuter encore, mais nous attaquons la semaine prochaine avec une production autour de la présentation, puis nous retravaillerons, peut-être un peu différemment la production autour du « Loup qui voulait changer de couleur » que l’on avait faite l’an passé.

    « Plus de maîtres que de classes : à l’épreuve de la pratiqueLe travail de la fluence »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Octobre 2014 à 15:52

    Merrci Julie, toujours aussi passionnant(e)s tes articles, tes découvertes yes

    2
    Samedi 4 Octobre 2014 à 15:58

    Oh, merci gente dame! Tu m'en vois honorée!

    3
    Samedi 4 Octobre 2014 à 16:06
    4
    silmalia
    Samedi 4 Octobre 2014 à 16:21
    silmalia

    Méthode très intéressante ! Par contre un énorme bémol sur les vidéos. J'ai regardé celle de GS et celle de CP. Dans les 2 on voit des catastrophes au niveau de la tenue du crayon / stylet, aucun enfant n'est corrigé, je trouve ça aberrant. Bien avant d'écrire et de produire des phrases, il faut vraiment veiller à la tenue de l'outil scripteur. (et puis le choix des images de production en cp, avec de tels moyens, bof bof, l'enfant qui reçoit une fessée).

    5
    Samedi 4 Octobre 2014 à 16:50

    Nous ne sommes pas tous sensibles ou sensibilisés aux mêmes choses, et pour ma part je dois admettre que j'ai beaucoup de mal à faire attention à ce problème de tenue de l'outil scripteur, qui n'est pourtant pas un détail. Ne sois pas trop dure avec ces collègues qui ne se présentent pas du tout en modèle!

    6
    silmalia
    Samedi 4 Octobre 2014 à 17:07
    silmalia

    Ah, je ne voulais pas paraitre dure, pardon, toutes mes excuses ! Pour ma défense, j'ai été inspectée il y a deux ans et c'est le reproche (mais gros gros gros reproche) que l'on m'a fait sur mes GS. (J'ai une GS/CP). Et j'ai franchement galéré à redresser la barre ! Du coup maintenant, je crois que je ne vois plus que ça !
    Par contre, j'adore vraiment cette technique de production d'écrit. Je l'applique avec Ludo, que je trouve plus proche du vécu des élèves. Mais je suis sidérée par les moyens que certaines classes ont : maitre supplémentaire, tableau interactif, quelle chance !

    7
    Samedi 4 Octobre 2014 à 17:28

    Pas de problème Silmalia! J'ai l'impression, en parcourant la toile, que le Tbi se "démocratise". Chez nous, c'est encore du rêve, mais on a réussi à "se" payer un vidéoproj avec la coop.

    POur ce qui est du maitre sup, il s'agissait jusque là de choix de département, donc de DASEN, mais avec la refondation, les PMQC arrivent de plus en plus. Dans mon petit département, nous sommes environ 16 je crois, dont certains partagés sur 2 écoles. Je ne sais pas dans quel contexte tu enseignes, mais ils sont en priorité affectés en Zone d'Education Prioritaire.

    Cependant, quand je suis allée visiter l'une des écoles des Mureaux, la maitre sup ne passait que quelques heures dans la semaine à se partager entre les classes, et le reste du temps les enseignants fonctionnait de la même façon, mais seuls. Forcément, c'est plus compliqué pour accompagner l'autocorrection de chacun, mais j'avais trouvé les élèves très autonomes dans l'utilisation de leurs outils!

    8
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 09:39

    Je suis EPATEE par le travail en GS. Je n'ai pas encore regardé les autres....

    Par contre, pour cette "histoire" de tenue du stylo, j'ai une interrogation. Et c'est vraiment une question !!! pas du tout une polémique !!!

    Est ce que le fait de les reprendre perpétuellement sur la tenue du stylo ne les découragera pas et leur empechera d'avoir envie d'écrire??

    9
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 10:00

    Je ne suis pas non plus à l'aise avec cette question, car je ressens un peu comme toi, et même si ce n'est pas bien, j'ai toujours du mal à maintenir l'exigence là-dessus. Surtout dans une situation de production d'écrit dans laquelle on soutient une grande exigence sur l'orthographe et la syntaxe, il faut veiller aussi à ne pas "dégouter" l'élève en le corrigeant sur tout (posture, tenue de l'outil, formation des lettres, orthographe, syntaxe........). Perso j'ai un 6 ans  la maison, quand je veux corriger sa tenue de crayon, il s'énerve et arrête d'écrire. ("Et pis d'abord tu sais pas, en CP on fait comme ça!" hum hum mais bien sûr mon chéri...)

    J'ai vu beaucoup d'élèves qui malgré une très mauvaise tenue avaient une écriture belle et efficace, et j'étais assez fataliste là-dessus, mais j'ai appris aussi que la mauvaise posture pouvait déclencher des problèmes de santé et que pour certains elle les empêcherait d'accéder à une écriture fluide. Des articles de blogueurs comme celui de Classeur d'école ou de Lala m'ouvrent les yeux, mais il va falloir que ça deviennen naturel pour moi, ce qui n'est pas encore le cas...

    10
    Mayleb
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 17:14

    J'ai fait une séance sur la tenue du stylo avec mes CE1-CE2, avec des "accessoires" et en théâtralisant un peu. Ils ont aimé. J'ai ensuite résumé la séance pour les parents, avec photos, leur demandant d'être vigilants à la maison. La semaine suivante j'ai fait du rappel cas par cas, scotché une photo sur le bureau des élèves qui ne tenaient pas le stylo correctement. Impression de prêcher dans le vide. La semaine dernière je pointais la photo en passant près des bureaux. Je suis sûre que la semaine qui vient ça va être pareil. En gros, si on n'est pas derrière, ils gardent leurs habitudes. Et je ne parle pas des lettres et chiffres tracés à l'envers !!

    11
    silmalia
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 17:55
    silmalia

    Oui, pareil, avant mon inspection, je pensais que si l'écriture était jolie et le cahier soigné, pourquoi les embêter avec la tenue du crayon ? Mais l'inspectrice a été très convaincante, et depuis je fais plus attention.
    Mon 6 ans à moi est en ce1 et pendant un an l'année dernière j'ai galéré. Il tient très bien son crayon mais a une écriture vraiment mauvaise et très vite illisible. Lui arrive à se relire mais il est bien le seul ! Son problème à lui c'est plutôt la posture, il est très petit et ne touche pas le sol, selon la rééducatrice d'un autre de mes élèves ça pose autant de problème que la tenue du crayon.

     

    (Sinon, je suis aussi en ZEP, mais pas de maitre supplémentaire, parce que nos élèves ne sont pas assez nombreux, école de 4 classes de la PS au CM2, et pas assez en difficulté. Et pas de numérique en vue par chez nous)

    12
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 18:20

    Je suis dans une école 4 classes CP au CM2 et je travaille aussi avec les GS d'à côté, mais il est vrai que la répartition est très inégale. Une école de ma ville compte un PMQC pour 14 classes de PS à CM2, c'est sûr qu'on ne peut pas travailler pareil! Je t'espère un maitre sup dans les années à venir, c'est vraiment un dispositif en lequel je crois!

    13
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 21:31

    Merci Julie pour cet article qui m'ouvre des pistes de travail !

    Super ! cool

    14
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 21:45
    15
    Mardi 7 Octobre 2014 à 22:14

    une vraie découverte!! le travail en maternelle est juste.... whaou!! du coup j'ai poussé pour voir celui en CP c'est tout aussi génial!! bon il est 22h14 et mes cahiers sont toujours en pile et attendent leurs corrections alors je m'arrête là mais................je reviendrais!! merciiiiiiiiiiiiii

    16
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 07:06

    Ah!! Toi aussi ça t'a fait cet effet là?! Bon du coup, ça m'a

    1- rassurée dans ma pratique

    2- reboostée... la production au quotidien : objectif d'après les vacances avec les CP !!

    17
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 07:55

    Contente que ça vous fasse cet effet, ça m'avait fait le même en visitant, avec ma collègue on était ahuries! Je ne savais pas comment partager cette pratique, avec la vidéo c'est très parlant!

    Dans l'école que j'avais visitée, les textes référents du CP restaient en CE1, et du coup la collègue de CE "passait commande":  il faudrait des structures avec inversion sujet-verbe, des négations, de l'imparfait... POur que les CE1 qui écrivent plus puissent se servir de leurs modèles du CP .

    18
    silmalia
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 13:37
    silmalia

    Suite à cet article, mes GS devaient écrire le titre de leur livre à compter lundi, et du coup je suis partie sur le principe de la vidéo de GS. C'était génial, super séance, j'ai adoré, eux aussi, et ils ont tous recopié sur leur livre en traçant au préalable un trait par mot (parce qu'avec les CP je fais ce système : http://delfynus.eklablog.com/production-d-ecrits-c14076740/2, merci delfynus au passage, tu m'as réconciliée avec la production d'écrit).

     

    Mais là où je bloque, c'est comment relever toutes les phrases produites. Je ne trouve pas le temps pour ça. Cette idée de textes référents j'aime beaucoup, mais je n'ai pas encore trouvé comment faire.

    Sur les vidéos freinet de la production d'écrit, on voit aussi un peu la même démarche. Les élèves écrivent à l'accueil, passage individuel avec la maitresse. Je ne vois pas où trouver le temps pour faire ça au quotidien ! Chapeau bas à celles qui y arrivent !

    19
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 14:02

    Ce que j'ai vu et que l'on met en place: On donne une structure "modèle", un lexique. 

    Ex en ce moment en CP: je m'appelle ..., je suis ..., j'ai ...

    lexique: les couleurs, les parties du corps (donc yeux et cheveux), fille/garçon.

    Chaque élève écrit son texte, il a donc tout les référents utiles pour écrire. L'accompagnement va consister à le faire revérifier ce qu'il a fait, pointer les mots pour relire...

    Quand tous ont fini, normalement il n'y a quasi rien à corriger.

    Chacun lit ce qu'il a écrit.

    Tu choisis le texte de l'un des élèves et ça devient le référent texte1--> affiche et trace dans le cahier de référence. Ca peut même être le texte relu le soir. 

    L'objectif est que les élèves maitrisent, connaissent parfaitement ce texte de référence, par coeur, même s'ils ne sont pas lecteurs, pour que le jour où ils aient besoin de "je suis" ils sachent où le retrouver.

    Donc au début, tu crées des situations d'écriture très "fermées", afin de créer des référents maitrisés par les élèves (syntaxe et lexique) pour qu'après, bien après, ils soient capables comme on le voit d'aller retrouver le mot maison sur une affiche, ou le bon "et" ou "est", et puissent écrire avec de plus en plus de liberté.

    Je te conseille ce compte-rendu d'anim avec Ouzoulias, il explique très simplement comment avec ces structures génératives "fermées", on peut aboutir ensuite à des récits de vie personnelle.

    20
    silmalia
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 16:49
    silmalia

    Ok...Merci pour le document, j'y vois plus clair ...

     

    Avec mes GS, il faudrait que je fasse un imagier avec les phrases produites, et avec les CP, je choisirai parmi les phrases produites, les plus intéressantes.

    La situation de production est assez fermée puisqu'on part des dessins de Ludo. C'est vrai que pour chaque dessin, ils ont les boites à mots qui correspondent à l'image. Il me suffirait donc de leur rappeler que tel mot à déjà été vu dans tel dessin. A moi de bien m'en souvenir !
    Je vais donc afficher chaque dessin avec les 2-3 phrases produites, ça nous servira de référentiel. Et je les ajouterai dans les lectures du soir.

     

    Merci pour cette discussion très intéressante.

    21
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 18:10

    C'est un plaisir!^^

    22
    Mardi 14 Octobre 2014 à 07:20

    Merci pour cet article c'est vraiment passionnant :-)

    23
    Mardi 14 Octobre 2014 à 07:38
    24
    Bordeblanche
    Mardi 5 Mai 2015 à 11:56

    Waouh !

    Merci Julie pour ces partages !

    Ma bouche s'est ouverte, comme tu l'avais prévue, et maintenant, en lisant la suite de ton article puis les commentaires qui vont avec, j'ai ouvert pleins d'onglets que j'ai à potasser ! C'est malin !

    Bon, avant, je reprends le visionnage des vidéos, trop chouette !

    25
    Mardi 5 Mai 2015 à 13:17

    Super! Ravie de te faire découvrir cette pratique!

    26
    Ln
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 06:56

    Merci pour cet article ! J'ai lu pas mal d'écrits d'Ouzoulias ces derniers temps et je trouve cela très intéressant!! J'aimerais bien me lancer avec les GS... Il faut que je me documente encore un peu, pour que je puisse présenter qqch à la maîtresse ! ^^

    27
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 07:27

    HA ben j'attaque un truc avec les GS la semaine prochaine! Wait and see...

    28
    ENAS
    Lundi 8 Août à 00:04

    Merci beaucoup pour cet article. Les vidéos nous ont été montrées en anim péda et je cherchais à creuser le sujet avant de me lancer avec mes CP/CE1.

      • Lundi 8 Août à 12:12

        Si tu veux débuter et creuser, je te propose quelques ressources: 

        Cette page à laquelle j'ai collaboré, qui comprend un scénario pédagogique, ainsi, surtout, que les liens vers des articles passionnants écrits par Ouzoulias ainsi qu'un diaporama qui "résume" la démarche.

        Cette page de l'académie de Grenoble, qui donne un très bon outil pour qui veut se lancer en CP, avec un scénario détaillé pour l'année complète.

        Et si ce n'est pas encore assez, plusieurs pages de l'Académie de Lille avec des vidéos qui illustrent une démarche de la GS au CP.

        Je te souhaite beaucoup de plaisir dans cette nouvelle démarche!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :