• Auditor Auditrix: un point sur la compréhension de textes au CP


    Auditor Auditrix, un point sur la compréhension de textes au CPComme je vous en parlais dans cet article, Teacher Charlotte, Delfynus et moi-même avons collaboré à la réflexion d’un outil qui devrait nous permettre de travailler la compréhension de textes lus par l’adulte avec nos élèves de CP.

    Avant de rentrer dans le vif du sujet et de s’atteler à la conception de modules d’apprentissages, j’ai eu besoin de mettre mes idées au clair sur la question, de poser sur le papier (bon OK, sur l’écran…) les choses qui me semblaient importantes dans mon enseignement de la compréhension, en quelques sorte les principes directeurs à toujours garder à l’esprit. Pour appuyer certaines idées, je me suis replongée dans de nombreuses lectures, qui m’ont permis elles-mêmes de creuser encore certains sujets… jusqu’à parfois ne plus savoir ce que je cherchais ! 

     Le document que je vous propose est donc une sorte d’avant-propos, un mini guide théorique qui donnera je l’espère encore plus de sens à l’ensemble de notre travail. Je vous rassure, je n’ai pas mis les trucs découverts qui n’avaient rien à voir…

    Après un état des lieux des pratiques enseignantes (temps et types de tâches alloués à la compréhension) et un point sur ce que disent les nouveaux programmes dans ce domaine, vous trouverez quelques-uns des principes qui nous guident ainsi qu’un point sur les apports de la recherche.

    Un point sur la question de la compréhension de texte au CP

     

    Retour à l'article/menu: Auditor, auditrix

    Auditor Auditrix: un point sur la compréhension de textes au CP

     

     

    « Auditor Auditrix: Module comprendre les émotions des personnagesInterview croisée pour le centre Alain Savary. Mais c’est quoi d’abord ? »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    neige13
    Jeudi 25 Août à 11:45

    vite vite je vais lire cet article de ce pas

    même pdt les vacances vous ne vous arrêtez pas

    merci ensoleillé

      • Jeudi 25 Août à 11:49

        ;-) J'ai fait presque que ça........

        C'était pas vraiment du travail parce que c'était pas obligé! 

        Donne-nous ton avis surtout! Critique, non complaisant, acerbe!

    2
    Bouchon
    Jeudi 25 Août à 15:00

    Article très intéressant et j'adore quand on me résume autant de lecture ;-)

    Question sur le paragraphe des types de tâches: moins de compréhension à l'écrit seul, pour plus de reformulation, de fabrication de représentation mentale pour être plus efficace? Le travail en atelier donc face à des groupes plus petits comme en maternelle ne serait-il donc pas plus efficace?

    Merci pour ce tâtonnement, je vais de ce pas lire les deux autres articles!

     

      • Vendredi 26 Août à 11:18

        Chouette, ce n'est pas évident de résumer tant de lectures, mais c'était l'objectif! ;-)

        Concernant le type de tâches, je te renvoie si tu as 5 minutes à cet article dans lequel je décris un peu mieux l'étude, qui se "contente" de décrire les pratiques réelles et d'évaluer les effets de ces pratiques "toutes choses égales par ailleurs" (ça te rappelle quelque chose cette expression? ;-) ).

        En gros, si on met en regard les pratiques décrites comme efficaces par les recherches antérieures, et les pratiques réelles des maitres, il y a un écart assez important. 

        Je n'ai rien lu sur le type de regroupement ou le nombre d'élèves à qui s'adresser. Mais "d'expérience" avec des classes de plus grands, ce travail est plus intéressant, riche, dynamique en grand groupe. Je ne sais pas trop comment l'expliquer, mais il ne se passe pas la même chose avec une classe divisée, l'expérience n'est pas la même.

        Ceci dit dans une perspective de langage en production, pour entrainer à la reformulation par exemple, le petit groupe peut être bien utile.

      • Bouchon
        Vendredi 26 Août à 18:02

        Oui oui je me rappelle de cette expression ;-)

        Il est vrai qu'en petit groupe tu n'as pas du tout les mêmes échanges, ce n'est juste que mon ressenti. Mais, ayant toujours eu des doubles niveaux, je me suis souvent aperçu que mes séquences n'avaient pas du tout la même impact (au niveau échange) quand j'avais un groupe de 5, de 8, de 12 ou plus.

        Le Roll par exemple préconise de mener les ateliers de texte en petit groupe de 8 à 10 élèves.

        Lector/Lectrix en classe entière.

        L'étude d'un album peut se faire en classe entière, comme sous forme d'atelier chez les grands aussi.

        Un travail régulier en grand groupe (quand cela est possible) avec des moments en petits groupes selon les objectifs visés? Intéressant à méditer :-)

         

    3
    Jeudi 25 Août à 15:50

    Ah mais quelle équipe!!!! Je vous guettais, je vous attendais et PAF! Vous voilà avec ce remarquable travail dont je sais par avance qu'il va me plaire!!!
    J'hésite entre le "Ah" de soulagement (impatiente que j'étais de voir cet article tant attendu) et le Waouw d'admiration! Merci Delfynus, Teacher Charlotte et Pt'tite Julie: vous êtes... des PERLES, des rayons de soleil pédagogiques (si si!)!!!!
    Emapi (qui s'en va copier coller ce message sur les deux autres blogs de ce pas!)

      • Jeudi 25 Août à 20:07

        Merci Ema, j'avais hâté de te le partager! Bon, lis, quand même, avant d'avoir cet avis un peu partial!

    4
    neige13
    Jeudi 25 Août à 18:46

    ben alors c'est pas sympano moi qui pensais finir tranquillement les vacances et travailler aujourd'hui la phono! c'est raté, depuis que j'ai ouvert l'ordi en fin de matinée je ne pense plus que compréhension!

    en plus l'imprimante n' a plus d'encre, ben oui je préfère lire sur papier et les doc sont si belles que j'imprime en couleurs! c'est vrai que je devais en racheter pour la rentrée mais là si je veux continuer de lire ce magnifique et énorme dossier (que de travail!!) il va falloir y aller très vite!

    j'ai commencé à lire les 2 premiers modules et en même temps je réfléchi à comment je pourrais faire avec mes collègues (je suis M+) je repense à ce que j'avais / nous avions déjà fait...

    ce que apprécie le plus c'est l'apport théorique et en même temps le clé en main qui permet de se faire une idée pratique dans les classes ainsi on peut mieux l'adapter aux classes.

     

    je vous remercie surtout car ça structure mes pensées, quand je travaille la compréhension je ne sais jamais par où commencer je vais prendre des idées de progressions pour pouvoir la proposer à mes collègues

    promis dès mercredi j'an parle aux collègues , juste avant la rentrée c'est parfait ça donne plein d'idée et ça motive j'espère pouvoir transmettre cette dynamique dans l'école

     

    Immense merci à vous trois désolée je n'ai pas réussi à prouvé sur le site de delphinus que je n'étais pas un robot mais je suppose qu'elles passeront par ton blog lire les commentaires.

     

    grand ou plutôt immense merci

     

     

    petite question est-ce que S Cèbe et R Goigoux ont vu votre travail, savent -ils à quel point vos blogs servent à la diffusion des pratiques qu'ils encouragent?

     

      • Jeudi 25 Août à 19:25

        Merci Neige! Et bien tu vois, nous c'était pareil, on savait pas comment faire, par où commencer, mais on avait envie d'essayer. On s'est concertées, on a parfois débattu, on a trouvé consensus, puis on s'est lancées. Ça n'a pas empêché de nombreux doutes, j'ai jamais repris une prep aussi souvent, pour rajouter un mot, une phrase, pour essayer d'être explicite pour les élèves, mais aussi les lecteurs! ;-)

        Bises

    5
    cibou13
    Vendredi 26 Août à 14:43

    Un grand grand bravo pour votre travail . je crois que beaucoup d'enseignates de C.p attendaient un tel support.

    Un immense merci pour votre partage.

    6
    Vendredi 26 Août à 15:54

    Merci, c'est vrai que les programmes sont là, mais côté outils c'est un peu le néant pour le moment. 

    7
    nurvero
    Samedi 27 Août à 09:25

    Très beau travail ! Merci !

      • Samedi 27 Août à 10:12

        Merci Nurvero! J'ai entendu parler de toi (en très grand bien!) par une collègue qui débute en CP!

    8
    juliecaroline
    Vendredi 11 Novembre à 13:06

    Je mets en place depuis la rentrée de Toussaint, en CP, co intervention - je suis maître +. C'est vraiment l'outil que j'attendais et que je n'avais pas le temps, l'énergie, de concevoir seule, mais qui rejoint très exactement le fonctionnement que j'avais en maternelle. Et ça fonctionne très bien, à la fois en co intervention et côté élèves qui entrent très bien dans le déroulé. Un immense merci.

      • Samedi 12 Novembre à 15:53

        Merci à toi pour ce retour!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :