• Construire le concept de triangle rectangle

    Construire le concept de triangle rectangle

    image "Les fondamentaux" 

     Suite à certaines discussions avec notre psy scol sur la construction des concepts chez nos élèves, les problèmes de catégorisation nous sont vite apparus comme essentiels dans les difficultés de nos élèves. Il m'avait alors parlé "d'exemples oui", "d'exemples non".

     

    Plus tard, j'ai découvert grâce à des collègues via Twitter les travaux de Britt Mari Barth et j'ai acheté son ouvrage Elève chercheur, enseignant médiateur à l'occasion de sa sortie. Il m'a fallu un peu (beaucoup) de temps pour faire des allers-retours entre le livre, des fiches de lecture, des utilisations sur le net et bien saisir le concept! Enfin...je ne suis pas encore sûre d'avoir tout compris des travaux dans leur globalité, mais la démarche de conceptualisation est maintenant assez claire.

    Cette démarche repose sur 3 phases: 

    *Phase 1 -observation et exploration Les élèves doivent tirer les propriétés des exemples proposés par l'enseignant, celui-ci ayant annoncé leur catégorie (exemple-oui, exemple-non).
    *Phase 2 -vérification de l'acquisition
    Les élèves ont à décider de la catégorie des nouveaux exemples proposés, et justifier leur choix. 
    *Phase 3 -généralisation et abstraction
    Les élèves s'exercent à construire et à reconnaître d'autres exemples, dans des contextes variés.

    Il est très important que l'enseignant se mette en retrait lors de ces séances, qu'il soit juste "médiateur" afin que la communauté d'apprenants construise le concept.

    Je vous renvoie à ce document, exemple sur un concept fictif, le "WEZ", et aux articles du Chêne Parlant ici, ici ou encore pour des explications qui ont éclairé ma lanterne et des exemples d'application en classe.

     J'avais donc envie de me frotter au montage d'une séquence reposant sur cette démarche... En réfléchissant avec la collègue de CE1 à la façon d'amorcer le travail sur l'angle droit, puis sur le triangle rectangle, je me suis dit que c'était peut-être l'occasion. Les items de géométrie sont en effet majoritairement échoués chez nous, il faut donc tenter autrement! L'angle droit a été abordé par ma collègue déjà par la perception, puis avec la construction d'une équerre en papier. L'équerre en plastique provoquant plus de difficulté que d'aide pour la vérification des angles droits, elle n'a pas encore été apportée.

    Me voilà donc avec la belle idée de créer une séquence sur le triangle rectangle selon cette démarche. Et là, les ennuis commencent! La grosse difficulté est en effet de trouver une variété d'exemples, exemples positifs et négatifs, chacun devant amener quelque chose à la construction du concept. Pas simple... Je voulais également réfléchir à l'ordre de leur apparition, et j'ai finalement décidé de les présenter selon les apports des élèves. Bref, il m'a fallu quelques semaines de réflexions, tergiversations, doutes avant de me lancer!

     Construire le concept de triangle rectangle

     Comme vous pouvez le voir sur le tableau, je me suis loupée sur l'une des propriétés du concept: J'ai associé sommet à angle, alors que j'aurais dû en profiter pour différencier les 2...

    Le truc rigolo, c'est que la 2ème intervention d'un élève après présentation du premier exemple a été "C'est un triangle rectangle" (et oui, on a aussi des futurs savants qui bachotent les cahiers de vacances en avance...et qui retiennent!) Là je me suis tournée vers le tableau pour respirer un grand coup et je n'ai surtout pas regardé ma collègue sinon j'éclatais de rire.

    Comme le principe était de faire expliquer tous les termes utilisés, il a fallu que cet élève explique ce qu'il voulait dire: "C'est un triangle avec un angle droit qui est un rectangle". Comme ce n'était pas très clair, les autres ont demandé plus d'explications, ce qui nous a permis de rentrer dans la mise au point sur le sens du lexique géométrique. Qu'est-ce qu'un triangle, un côté,...? Et là c'était très riche d'apprentissage.

     

    Construire le concept de triangle rectangle

     

    J'ai dû trancher pour le terme côtés, car ils se mettaient d'accord sur le fait que c'était les sommets... Sinon, je ne suis intervenue que pour relancer la discussion ou demander des précisions, mais arrivé à un moment, ils ont été capables de se demander les choses entre eux. L'utilisation de l'équerre pour vérifier la présence d'angle droit a été très vite réinvestie par les élèves.

    Voilà ma fiche de séquence, ainsi que les documents maitre et élève. Ces séances ont été prévues pour un travail avec 2 adultes dans la classe, le rôle du 2ème adulte variant selon les séances. Ceci dit, ce type de séances est tout à fait réalisable en étant seul en classe. Le 2ème adulte a permis une évaluation fine des interventions des élèves, chose qu'on a beaucoup de mal à faire quand on est seul.

    Séquence triangle rectangle ce1

     figures présentées

     

    Construire le concept de triangle rectangleLes vidéos du site Les fondamentaux de Canopé permettent de bien faire le lien entre les séances je trouve.

     Je vous conseille aussi d'aller visiter le site des p@reils  de David HEBERT, riche d'idées!

    « Utiliser Evernote en classeJournée nationale Plus de Maitres Que de Classe »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mayleb
    Vendredi 2 Mai 2014 à 16:19

    Merci. A cogiter pour l'an prochain.

    2
    Vendredi 2 Mai 2014 à 16:22

    Ben dis donc t'es une rapide! Ca me rassure, quelqu'un a réussi à aller au bout de l'article... ;-)

    3
    titemom
    Vendredi 2 Mai 2014 à 17:15

    On est deux désormais :-) Merci. A cogiter aussi. 

    4
    IsaLM
    Vendredi 2 Mai 2014 à 17:52

    moi aussi je suis allée au bout de l'article smile et ça m'a rappelé une séance en découverte du monde que j'ai faite avec mes CP l'an dernier en suivant le processus que tu décris (je l'avais découvert en formation PE2 à l'IUFM, comme quoi on y apprenait aussi des choses intéressantes wink2). C'était sur le vivant / non-vivant et j'ai eu comme toi le même élève qui m'a sorti la caractéristique dès le 2è exemple winktongue !

    Comme quoi l'ordre des exemples est important mais pas si facile que ça à prévoir...

    Je confirme qu'on peut faire ce type de séance seule avec 26 élèves, ça se passe bien et ils sont très acteurs effectivement.

    5
    Vendredi 2 Mai 2014 à 17:54

    Très sympa comme approche !


    6
    Vendredi 2 Mai 2014 à 18:20

    Oui, il y a des concepts qui se prêtent très bien à l'exercice!

    J'aurais voulu trouver une utilisation en étude de la langue mais je n'ai pas réussit. Je tenterais bien sur une notion comme "le nom" l'an prochain. On peut faire aussi "la phrase". Pour "le verbe", je trouve ça difficile, et pourtant c'est tellement central comme concept que ça me plairait. Mais quelles propriétés essentielles et suffisantes à la portée de débuts CE1??

    7
    Vendredi 2 Mai 2014 à 20:11

    Très intéressant.... à cogiter smile

    8
    Vendredi 2 Mai 2014 à 23:16

    quel article ! très riche de pratique, merci ptitejulie cool

    9
    Samedi 3 Mai 2014 à 08:06

    Souhaitons longue vie à votre blogue de partage. 

    Votre enthousiasme, vos recherches, vos doutes, vos avancées, sont des cordes aux arcs des élèves.

     

    Je vous souhaite le meilleur,

     

    Virginie Glaine 

    10
    Samedi 3 Mai 2014 à 09:21

    Merci! J'espère que l'on n'arrête jamais de chercher, créer, c'est ce qui fait aussi la richesse du métier!

    11
    Samedi 3 Mai 2014 à 11:16

    Chère Julie,

     

    J’ajoute également avoir développé moi-même des séances très proches et qui rejoignent celle que vous avez présentée. (Vous connaissez mon penchant pour les mathématiques). 

     

    J'en ferai sans doute état un jour prochain... 

     

     

    Comme quoi, les grands esprits…

    Virginie GLAINE

     

    Bonne route à vous, bien amicalement.

     

    12
    Dimanche 4 Mai 2014 à 22:44

    Très intéressant  comme démarche! Merci de la partager!

    13
    Dimanche 11 Mai 2014 à 21:26

    Merci, ça mérite de prendre le temps de s'arrêter et de remettre en question bien des choses ou façons de faire ... enseigner, c'est ça aussi !

    14
    Dimanche 11 Mai 2014 à 21:38

    Et c'est ce qui est enrichissant! Une collègue CPC que je trouve super balèze est en formation et me disait qu'elle se rendait compte qu'ele était "nulle" et avait l'impression de ne rien connaitre, de tout découvrir, je me suis dit que j'avais de la marge! Chouette!

    15
    Mercredi 28 Mai 2014 à 16:57

    Merci pour cet article très intéressant cool

    16
    Mercredi 28 Mai 2014 à 21:57

    Démarche très intéressante, merci pour ce partageyes

    17
    Mercredi 28 Mai 2014 à 22:44

    De rien mesdames!wink2

    18
    Lundi 1er Février à 10:52

    Bravo pour cet article.

    David

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :