• La Naissance de Vénus : littérature, production d'écrit et histoire de l'art

    La Naissance de Vénus : littérature, production d'écrit et histoire de l'artIl y a plusieurs mois, je découvrais grâce à Olivier (Zil et Compagnie) un superbe album de la collection Pont des Arts : Le peintre de la beauté, de Alice Brière-Haquet et Judith Gueyfier.

    Cet album mêle subtilement la réalité et la fiction, proposant de suivre Sandro Botticelli dans ses rêves et ses souvenirs, à la recherche de l’image de la beauté. Cette quête le mènera à peindre la « Naissance de Vénus ».

     

    J’ai proposé à mes collègues de cycle III une séquence alliant lecture, production d’écrit, et histoire de l’art autour de l’étude de cet album. J’ai pris beaucoup de plaisir à construire ce travail, et encore plus à le mettre en œuvre, tant les élèves ont « donné de leur personne ». On a vraiment pu passer, je trouve, de la lecture à la littérature, et le plaisir qu’ils manifestent à l’écrit, en affirmant leur personnalité d’auteur, est enthousiasmant. Bref, de très beaux moments de classe en cette fin d’année, aboutissement, je pense, d’un travail de longue haleine avec Lectorino, qui habitue les élèves à mettre l’écrit à distance.

     

    Je vous présente la séquence, inspirée de celle d’Olivier ainsi que du dossier pédagogique, dans ses grandes lignes avec quelques commentaires.

    NB : Mes « séances » ne sont pas associées à une durée particulière, cela peut être assez court, comme s’étaler sur plusieurs créneaux !

     

    Séance 1 de lecture : le contexte

    Après une lecture attentive du premier texte, les élèves sont chargés d’effectuer une recherche sur les noms propres qui y sont présents. À plusieurs et grâce à des textes documentaires fournis, ils réalisent une affiche sur Sandro, les Médicis, Florence et Rome.

    L’histoire, fictive, est ainsi ancrée dans un contexte, bien réel lui.

    textes S1

    images S1

     

    Séance 2 production d’écrit poétique : la beauté

    Dans l’album, Sandro à la difficile mission de peindre la beauté.

    « Qu’est-ce que la beauté ? Sandro ferme les yeux pour mieux penser. Si c’était… »

    Les élèves doivent, comme Sandro, réfléchir à ce qu’est, pour eux, la beauté. Pour ça, on leur demande de faire appel à leurs 5 sens, ils commencent à avoir l’habitude que l’on fasse appel à ça pour enrichir leurs écrits.

    Après une première recherche rapide d’idées au brouillon, on discute de leurs propositions, et on les encourage à préciser leur pensée, afin que la beauté qu’ils expriment leur soit vraiment personnelle. On passe ainsi de « Si la beauté était une saveur, ce serait celle du couscous. » à « Si la beauté était une saveur, ce serait celle du couscous que j’ai cuisiné avec ma grand-mère cet été au Maroc. ».

    La Naissance de Vénus : littérature, production d'écrit et histoire de l'artLeurs productions ont vraiment été très personnelles, tour à tour drôles, émouvantes, attendrissantes… en voilà un florilège :

     

     

    Les élèves ont toujours à leur disposition le lexique des 5 sens afin d’enrichir leur production, et d’utiliser les mots les plus justes.

    lexique 5 sens

     

    Séance 3 lecture : débat interprétatif

    Lors de cette séance, on a dans un premier temps lu la version de Sandro de la beauté.

    « Qu'est-ce que la beauté ? Sandro ferme les yeux pour mieux penser.

    Si c'était un parfum, ce serait celui des roses de son jardin, pâles, sauvages, délicates. Une pluie de roses, voilà qui serait beau. Mais si c'était un chant, sûrement, ce serait le murmure des arbres… Quand leurs feuilles miroitent en petites vagues et lancent dans le paysage des paillettes de soleil. Ou ce pourrait être une caresse. Celle des vagues et leurs baisers de sel. »

    La Naissance de Vénus : littérature, production d'écrit et histoire de l'artComme les élèves avaient réfléchi, en tant qu’auteur, à ce sujet, ils ont été particulièrement attentifs à la manière dont l’auteur s’y est pris.

    « C’est doux ; on se sent bien ; c’est beau ; c’est le paradis ; on se sent comme dans une bulle ; dans la tête de Sandro. »

    Je leur ai dit que ce passage était poétique, et après avoir redéfini ce qu’était pour eux la poésie (« C’est écrit avec le cœur, pas avec la tête ; c’est comment on se sent ; c’est des sons, comme une musique ; c’est pas la vraie vie »), ils ont recherché comment l’auteur avait rendu ce passage poétique, et ce que ces expressions poétiques cachaient. Un superbe moment.

    Les textes suivants ont été lus pas à pas, avec une démarche ritualisée : lecture individuelle, reformulation orale (« 1, puis 2, puis tous »), lecture collective avec pause dès que le texte est susceptible de poser un problème de compréhension. Pour certains points de compréhension ou d’interprétation, on laisse le temps aux élèves de réfléchir et de proposer leur réponse à l’écrit, le temps de « penser le stylo à la main » selon l’expression de Dominique Bucheton.

    Dans cette partie de l’album, Sandro se remémore sa rencontre avec la belle Simonetta, l’histoire d’amour naissante et très vite achevée « Mais le rêve s’était arrêté là ». On demande aux élèves de faire des prédictions sur ce qui a bien pu stopper cette belle romance.

    Là ce fut beaucoup moins superbe, car pour les CE2/CM1, c’était forcément que Simonetta était vénale et n’aimait plus Sandro car il ne lui offrait plus de perles, alors que pour les CM1/CM2, ça devait être le père de la jeune fille qui ne voulait pas qu’elle se marie avec le peintre…

    textes S3

     

    Séance 4 d’histoire de l’art : étude du tableau

    Après la lecture de la chute malheureuse de l’histoire entre Sandro et sa belle, on va maintenant plonger dans le tableau de Botticelli pour une étude assez complète. Cette séance est calquée sur la démarche proposée par Olivier, je vous invite à vous y référer.

    La Naissance de Vénus : littérature, production d'écrit et histoire de l'artL’étude du début de l’album nourrit cette lecture de tableau, et à son tour, l’œuvre éclairera la suite de l’histoire.

    Olivier proposait une entrée de manière sensible dans l’œuvre, les élèves étant invités à s’immerger dans celle-ci afin de chercher quelles sensations ils pourraient éprouver. Ce travail a été mené individuellement, puis une mise en commun m’a permis de relever l’ensemble du lexique qui pourrait être réutilisé lors d’une prochaine séance de production d’écrit.

    lexique vénus par élèves

     

    Séance 5 de lecture : fin de l’album

    La fin de l’album est complexe, des personnages que les élèves ont découvert dans le tableau surgissant dans l’atelier de Sandro, Vénus apparaissant sous les traits de Simonetta. On est cette fois non plus dans le souvenir, mais dans le rêve ou l’hallucination, différents du rêve provoqué par Sandro lorsqu’il réfléchissait à la beauté.

    J’ai choisi de proposer ces textes sous la forme d’une lecture par l’adulte, avec l’appui des images. Les élèves, après avoir écouté, devaient poser des questions en « pourquoi » à leurs camarades : vraies questions, lorsqu’ils ne comprenaient pas, ou fausses questions, lorsqu’ils pensaient avoir saisi quelque chose et qu’ils voulaient le soumettre à leurs pairs.

    Bon, pas simple encore de détecter soi-même ses incompréhensions, j’ai moi-même posé pas mal de questions…

     

    Séance 6 de production d’écrit : décrire un déplacement « sensible » dans l’œuvre

    Pour cette production, les élèves devaient s’imaginer papillon au cœur de la scène et décrire cette expérience.

    Les élèves ont à disposition le lexique des 5 sens ainsi que toutes les idées relevées lors de l’exploration du tableau.

    Après un premier jet qui leur permet de « jeter » leurs idées sur le papier, plusieurs élèves lisent leur production. On met en évidence le manque d’organisation, la répétition de « je vais, je passe », et le manque de l’un ou l’autre des critères (déplacement + sensations).

    La Naissance de Vénus : littérature, production d'écrit et histoire de l'artOn répertorie ensemble, au tableau, tous les verbes de déplacements que l’on connait, ainsi que les connecteurs de lieux qui nous éviterons de multiplier les « vers ».

    Le second jet est une véritable réécriture, et non pas la révision du premier jet.

    Je trouve qu’ils ont souvent besoin de ça devant une consigne d’écriture assez complexe : se lancer, s’arrêter et mettre à distance sa production, et repartir avec les consignes mieux « digérées ». Mais ça vient peut-être d’un manque d’enseignement de la planification de ma part, il faut que je travaille là-dessus.

    La Naissance de Vénus : littérature, production d'écrit et histoire de l'art

    Je vous montre ici les 2 versions d’un élève de CE2, en difficultés à l’écrit. On peut remarquer qu’il utilise les outils qui lui sont fournis pour améliorer le fond, mais sans parvenir encore à respecter l'orthographe en copiant .

     

    Séance 7 de lecture : Un récit enchâsse l’autre… sur le fil du rêve

    La dernière séance de lecture permet de réfléchir l’album dans son ensemble. Il s’agit pour les élèves, en groupe, de se mettre d’accord pour trier les extraits fournis en 2 catégories : réalité ou rêve. Ensuite, ils doivent ranger les extraits correspondant au réel dans l’ordre chronologique et mettre en évidence les rêves en les entourant d’une bulle de pensée.

    La Naissance de Vénus : littérature, production d'écrit et histoire de l'art

    Cette séance a montré que cette bascule d’un monde à l’autre était encore difficile à saisir pour certains.

    textes et images à classer

    Voilà ! J’espère que ces tranches de vie de classe vous auront donné l’envie de découvrir cet album, et de mêler littérature, production d’écrit, et pourquoi pas histoire de l’art, mes domaines disciplinaires préférés !

    Je joins ici la séquence complète : 

    sequence Vénus C3

     

     Maintenant je vous laisse, il se trouve que j’ai rendez-vous moi aussi avec Vénus, je pars sur les traces de Sandro en Toscane !

    La Naissance de Vénus : littérature, production d'écrit et histoire de l'art

     

    « Etude LIRE ECRIRE CP, morceaux choisisIdées futées pour une rentrée en beauté! »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Juillet à 22:04

    En un mot : whaouuuuu ! 

    Une exploitation à la hauteur de la qualité de l'album, c'est dire ! Je m'étais limité à l'aspect qui m'intéressait pour m'appuyer dessus pour la séance d'art visuel, tu viens merveilleusement l'enrichir ! 

    Passe de très très très bonnes vacances Julie !

    2
    Jeudi 21 Juillet à 22:14

    :-))))

    Merci! Passe de bonnes vacances aussi, bon déballage! Et dis, au fait, ZIL à la rentrée?

    3
    Jeudi 21 Juillet à 22:46

    Merci ! Brigade à la rentrée : j'ai bien senti d'ajouter un "et compagnie" à l'URL !

    4
    Cecilez
    Mardi 26 Juillet à 13:58

    Merci du partage. C'est très inspirant... je le range dans mes réserves !

      • Mercredi 27 Juillet à 20:44

        Ça me fait plaisir! Bonjour d'Italie!

    5
    Pat
    Mardi 23 Août à 13:57

    Il a l'ai superbe cet album. ça me fait penser à un autre album "le peintre et les cygnes sauvages" de Claude et Frédéric Clément : la recherche de la beauté, le merveilleux...

      • Mardi 23 Août à 14:46

        Merci beaucoup pour cette source! Je cours le mettre dans mon panier...

    6
    lau 59
    Mardi 27 Septembre à 08:49

    Superbe séance! Je suis conquise! Je mets cet album dans mon panier !

    Un grand merci pour ce partage!

      • Mardi 27 Septembre à 19:06

        J'en suis ravie et te souhaite beaucoup de plaisir!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :