• Les MACLE en CE2: une expérience à renouveler!

    Dans notre école, les CE2 sont, cette année en particulier,  une cohorte très en difficulté. Le décodage est tout juste maitrisé chez certains, l'accès à la compréhension est très difficile pour beaucoup. Nous avons décidé, avec toutes les collègues, d'organiser des MACLE.  

     

    Les MACLE, qu'est-ce que c'est? 

    Le MACLE, c'est un Module d'Approfondissement des Compétences en Lecture-Ecriture. 
    Concrètement, il s'agit de travailler, sur une période de 3 semaines minimum, avec des groupes homogènes à effectifs très réduits, pendant une heure et demi chaque jour. Je vous invite à lire l'interview d'André Ouzoulias, très claire et complète sur le sujet. C'est un vrai projet d'équipe, car pendant cette période, on va mobiliser le maximum de ressources humaines possibles pour un niveau de classe. 

    Je m'arrête là pour la théorie, afin de vous exposer le déroulement concret de ce dispositif dans notre école.

     

    Les MACLE en CE2: une expérience à renouveler!

     

    Très tôt dans l'année, nous avons constaté que les élèves de CE2 présentaient de grosses difficultés en français. Un travail par groupes de besoins nous a semblé illusoire, dans la mesure où la majorité des élèves nécessitait d'être aidée. L'idée des MACLE pour les CE2 est venue assez tôt, mais nous ne savions pas trop comment nous lancer, et je ne me suis pas sentie capable de porter ce projet sans avoir le temps de bien le penser. 

    Dans le même temps, nous commençons seulement cette année à fonctionner avec un maitre supplémentaire, et nous tâtonnons beaucoup, entre la difficulté d'organiser un fonctionnement d'école autour de ce dispositif, et l'envie d'essayer beaucoup de choses. La visite de conseillères pédagogiques nous proposant leur aide nous a encouragées à chercher dans cette direction.
    Nous avons donc attendu un stage, après la Toussaint, pour avoir le temps d'organiser ce dispositif et prendre conseil auprès de collègues ayant expérimenté. 

     

    L'organisation: 

    Etant donné "l'urgence" d'agir pour la classe concernée, nous avons planifié le MACLE pour trois semaines consécutives à compter du 25 novembre.  

    Nous avons décidé d'associer les 7 CM1 de la classe aux 15 CE2. 

    En ce qui concerne les moyens humains, nous étions toujours trois adultes: l'enseignante de la classe, la maitresse supplémentaire, et les conseillères pédagogiques qui se sont relayées. On peut également solliciter le coordo ZEP, le directeur déchargé, le maitre E, un collègue retraité. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues!

    Nous pouvions donc répartir les élèves en trois groupes de niveaux. Pour cela, nous nous sommes appuyées sur plusieurs évaluations: une évaluation de fluence, une évaluation d'orthographe (mots irréguliers, réguliers, logatomes), et une autre de compréhension simple, du type des évaluations nationales de début CE2.  

    Le premier groupe comprend 6 élèves. Il s'agit d'élèves pour lesquels le code est encore instable et demande un gros effort, ou des élèves ayant intégré le code mais faisant beaucoup d'erreurs en décodant, par exemple en inventant la fin des mots. Ces élèves n'ont pas de recul sur leur lecture et ne se corrigent pas. L'accès à la compréhension sur un texte est quasi inexistant. C'est l'enseignante de la classe qui les prendra en charge. 

    Le deuxième groupe concerne 7 élèves en difficulté de lecture. Le code est installé correctement bien que quelques sons complexes soient encore difficiles, mais l'accès à la compréhension est limité et la fluence insuffisante. Ces élèves sont pris en charge par la PMQC. 

    Le troisième groupe concerne les 9 élèves restant. Plutôt bons décodeurs ou plutôt bons compreneurs, parfois les 2 en même temps. La complexité de ce groupe est qu'il est très hétérogène. Ce sont les conseillères pédagogiques qui s'occuperont de ce groupe. 


     Les contenus:  

    Une séance de MACLE se déroule en trois temps: une partie axée sur la compréhension de texte, une autre sur les micro, mésostructures, et une dernière sur la production de textes. 

    Nous avons construit nos séances sur de l'existant, à savoir les séances utilisées par des collègues du département, eux-mêmes inspirés par les documents produits lors d'un stage REP du  réseau de Châtenay-Malabry. Vous pouvez voir leur travail ici, et vous rendre ainsi compte de ce que peut être le travail selon les différents groupes. 

    A chaque semaine correspondait un thème de travail: le dialogue, les substituts, la chronologie. Voici les préparations et documents pour le groupe 2 dont je m'occupais:

    seq1 DIALOGUE gpe 2 

    seq2 SUBSTITUTS gpe 2 

     seq3 CHRONOLOGIE gpe 2

      

    Le bilan: 

    J'ai beaucoup apprécié cette forme de travail qui devrait être notre pratique quotidienne: on cible une difficulté de lecture, et on construit une séquence autour de cette difficulté avec des textes appropriés; et non, comme on a coutume de le faire, choisir un texte puis chercher après qu'en faire. 

    Les élèves ont beaucoup apprécié ces moments, ritualisés, et la possibilité de pouvoir lire à haute voix tous les jours. Les sujets de production d'écrit leur ont bien plu aussi. 

    Ils ont été très actifs durant ces séances, toujours volontaires devant le travail, ce qui n'est pas le cas habituellement. C'est, je pense, parce que le travail était adapté à leur niveau et que le petit groupe ne permettait pas de dévier de la tâche. Je pense que cette mise au travail peut avoir un impact sur le comportement d'élève en classe. 

    Nous avons pu discuter sur les stratégies à mettre en œuvre pour comprendre, et chacun avait le temps de s'exprimer. La métacognition a trouvé toute sa place dans les petits groupes homogènes! 


     
    Si c'était à refaire ... et ce sera le cas! 

    Je me documenterais plus en profondeur sur la genèse des MACLE, la théorie autour de la lecture (Ouzoulias, Giasson)... 

    Je travaillerais davantage l'évaluation de départ, en construisant un outil précis et critèrié, en me basant là aussi sur la théorie autour des compétences du lecteur. 

    Je prendrais le temps de construire des séquences autour des objectifs d'apprentissage qui seraient ressortis des évaluations. Nous nous sommes appuyés cette année sur ce qui existait déjà, sans qu'il y ait de lien établi avec les difficultés des élèves. Ceci dit, les thèmes étaient suffisamment larges pour correspondre à ces difficultés. 

    On penserait le MACLE comme une période de travail de la classe, inscrite dans la planification de l'année, et non en dehors des autres apprentissages.

     On planifierait ce dispositif plus tôt dans l'année, afin d'établir une dynamique de travail positive et d'installer des habitudes en lecture. 

    Bref, un dispositif à anticiper et préparer en profondeur! Mais c'était une très bonne première expérience. 

     

    risso

    « Chez la CPBDes films d'animation pédagogiques »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 10:27

    J'ai trouvé ton retour d'expérience très intéressant. Nous n'avons pas de maître supplémentaire et nous cherchions à faire des groupes en lecture (un petit groupe pour lecteurs très moyens) et l'autre pour les bons lecteurs. L'exemple de séances et tes liens vont nous permettre d'avancer dans notre réflexion et de mettre en place (à deux) ce type de travail.

    2
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 10:46

    J'en suis très contente!

    Peut-être pouvez-vous trouver des gens pour vous aider à dédoubler par moment (directeur déchargé, coordo ZEP, conseiller péda, collègue retraité!).

    3
    gentiane.
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 14:04

    Très intéressant ton article, je me suis plongée dans l'interview d'Ouzoulias aussi. Du coup, je me dis qu'il y a encore des choses à améliorer au CP... Pfff encore du travail en perspective 

     

     

    4
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 14:06

    Oui, cette interview est très riche!

    5
    Mayleb
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 19:55

    Bonsoir,

    Votre travail est très intéressant et fait envie. Moi aussi j'essaie de plus coller aux besoins des élèves. Je suis épuisée de tout décliner seule.

     

    6
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 21:09

    C'est ce qui fait la richesse et la difficulté de notre métier à la fois! Je prends grand plaisir à créer, adapter, rechercher, mais j'ai l'impression que ce n'est jamais assez!

    Bon courage!

    7
    choupette
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 18:28

    merci beaucoup pour ce partage très instructif et enrichissant. Je travaille en IME avec déjà de petits groupes qui ont des niveaux très hétérogènes. Nous partons nous aussi des évaluations faites en début d'année pour cibler au mieux les besoins de nos élèves et proposer ainsi des apprentissages adaptés mais ton partage d'expérience propose une nouvelle réflexion qui va me permettre d'enrichir davantage ma pratique! merci!

    8
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 18:50
    9
    Mercredi 5 Février 2014 à 23:05

    Je connaissais le dispositif, grâce à ma formation E. J'ai proposé sa mise en place dans mon école de stage et ils n'ont pas accepté. Alors, félicitations à vous pour vous être jetés à l'eau. Je suis contente de lire que ça fonctionne aussi "dans la vraie vie".

    10
    Mercredi 5 Février 2014 à 23:07

    Et, sur les stratégies de lecture (compréhension), voici une autre une autre perle : Lector Lectrix. Tu connais ?

    11
    Jeudi 6 Février 2014 à 07:19

     Oui, on avait commencé avec les CM1, mais on est redescendu sur Lectorino. Merci!

    12
    Jeudi 2 Juin à 21:17

    C'est parti pour moi à la rentrée (les 15 premiers jours ou 3 premières semaines, on n'a pas encore décidé (à voir avec le Maitre E qui prendra un groupe en charge...)) Donc je viens de relire une fois encore ton article. Je vais creuser la question dans les 10 prochains jours pour tout cadrer pour que ça se mette en place dès le lundi 5 ! Merci pour ton article.

    Dommage que le lien ne soit plus existant.

    Vous l'avez refait cette année??

    13
    Jeudi 2 Juin à 21:21

    Je t'envoie un mail avec un lien vers mon dossier en ligne. Non, on ne l'a jamais refait, les classes s'y prêtaient moins et ça n'était pas adapté au besoin. Vous êtes bien en avance, chapeau!

    14
    christine Francois
    Lundi 4 Juillet à 04:58

    Bonjour .

    Je viens de lire que tu pouvais partager ton dossier.

    Cela m'intéresse beaucoup. Je suis maîtresse E et nous sommes confrontés au CE2 à une cohorte d'élèves en difficulté qu'il nous faudra aider de façon intensive et ciblée .

    Le projet Macle est tout à fait approprié et nous à nos besoin d'idées voire de guide.  

    christine

     

    15
    Leeloo
    Samedi 27 Août à 11:44

    Bonjour et bravo pour ce travail. J'adorerais pouvoir mettre en place ce type d'expérience. Mais je suis dans une école de 17 classes, difficile de trouver assez d'adultes disponibles...

    Dans l'article le lien concernant les documents produits lors du stage REP du réseau Chateau- Malabry ne fonctionnant plus, je me demandais si vous auriez conservé le travail proposé aux autres groupes de niveau lors de votre MACLE. Ca m'intéresserait beaucoup de comprendre la façon dont vous avez différencié.

    Bonne rentrée!
    Leeloo

      • Samedi 27 Août à 13:00

        Bonjour,

        Envoie-moi un mail via la rubrique contact, j'ai quelques docs sur mon ordi!

    16
    justine19
    Mercredi 31 Août à 21:55

    Bonjour,

    quelle générosité de mettre tout ce travail en ligne, et quelle qualité.

    Je suis maîtresse supplémentaire dans une école rep. Nous mettons en place un macle également, et je dois dire des tes 3 séquences nous ont beaucoup aidées. Serait il possible d'avoir le travail des autres groupes également?

    Bonne rentrée.

    Justine.

      • Lundi 12 Septembre à 21:49

        Bonjour, 

        Je suis désolée je pensais t'avoir répondu!

        Envoie-moi un mail via la rubrique contact, je te transmettrai tout ce que j'ai!

    17
    Mayleb
    Jeudi 6 Octobre à 20:52

    Je reviens vers toi suite à une discussion avec la psychologue scolaire au sujet de CM1 faibles en fluence. Elle m'a interrogée sur leur compréhension mais là je n'avais rien d'étalonné. Juste un test de début d'année, à priori pas assez "scientifique". Pourrais-tu me donner ton "étalonnage " pour Petit Gaston ? Comment juges-tu la compréhension insuffisante ? Ton blog est vraiment une mine d'or pour moi et mes élèves en difficulté.

      • Jeudi 6 Octobre à 21:17

        Coucou!C'est gentil!

        Je vais te décevoir alors... je n'ai rien d'étalonné ni de bien construit en test de compréhension... 

        Petit gaston avait un gros défaut: celui des QCM, avec une part de chance...

        Regarde peut-être celui en fin de Lectorino, c'est celui de PISA je crois?

    18
    Mayleb
    Jeudi 6 Octobre à 21:25

    J'avoue que je n'ai jamais exploré Lectorino jusque là. Merci pour l'info. Je regarde aussi l'outil BALE. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :