• Orthographe et consolidation des correspondances graphèmes/phonèmes au CE1

    Cette année, CE1 au programme, mon niveau préféré !

     

     Comme c’est la problématique sur laquelle j’ai beaucoup travaillé avec mes collègues en tant que maitre sup, j’ai voulu bien réfléchir à la consolidation des relations graphèmes/phonèmes et à l’orthographe dans notre classe (notre parce que je serai à mi-temps).

     

     Mes collègues et moi avons toujours travaillé avec « J’entends, je vois, j’écris » (Claude Picot), qui est formidable. Mais si le déroulé des séances me convenait très bien, tout comme le système des tableaux de mots à lire, relire, écrire, tout ne m’allait pas et je n’étais pas convaincue de certains choix. Alors voici ceux que j’ai faits.

     La progression

     Elle s’appuie sur celle de CLEO, que nous suivrons cette année. Mais la temporalité diffère, puisque dans CLEO, il est prévu par exemple de traiter ou/oi/on en une fois, et que nous préférons accorder une semaine à chaque son ou lettre. Les exercices de CLEO nous servirons pour effectuer des révisions différées dans le temps.

     D’autres compétences d’orthographe seront travaillées en parallèle.

     

    L’entrée sera phonémique, ou graphémique, selon la problématique. En effet, si je comprends bien, au CP, les arguments pour l’entrée graphémique, en liaison avec la lecture de texte majoritairement déchiffrables, je trouve que ça ne colle pas toujours bien au CE1. J’ai vu des séquences sur « tous les sons possibles du A », par exemple, je ne comprends pas bien où ça mène. Et je n'ai rien lu nulle part qui mentionnait cette recommandation de l'entrée par le graphème en CE1. 

     Donc, la progression, ça donne ça :

    On voit qu’on passe par des révisions de digrammes sans grandes difficultés, des études de phonèmes pour lesquels on analysera les graphies les plus fréquentes selon la place du son ([o]), l’étude de lettres avec des règles contextuelles (G, S, C), des structures syllabiques embêtantes à lire et écrire.

      

    Le choix des mots

     C’est là que je me suis bien enquiquinée…

    L’objectif étant que les élèves améliorent à la fois leur fluence de lecture, et leur orthographe, je voulais que les mots choisis soient à la fois rencontrés plusieurs fois, et parmi les plus fréquents. Je me suis donc appuyée sur la base Manulex (Lété, Sprenger-Charolles, Colé) : « Manulex est une base de données lexicales qui fournit les fréquences d'occurrences de mots calculées à partir d'un corpus de 54 manuels scolaires ». Cette base a l’avantage de ne pas être trop datée (fin des années 2000), et de correspondre aux mots rencontrés par les élèves (en situation scolaire, soit). L’inconvénient est le pendant de l’avantage : on trouve très fréquents des mots comme « phrase, verbe, … » purement scolaires. C’est un petit inconvénient facilement contournable car ces mots sont peu nombreux.

     

    Cette base était belle, mais pas triée avec mes entrées de progression, il a donc fallu le faire. Je me suis fixée sur les 1000 mots les plus fréquents. Cette feuille Excel permet donc de trier tous les mots contenant le son [o] s’écrivant eau, par exemple*.

     

    Il y a deux feuilles : les mots, et les mots et leurs flexions (ex : joli / joli, jolie, jolis, jolies). Je ne l’ai pas fait pour tous les mots, parce que c’est looooong. Et pas drôle. Et pas toujours utile.

    Télécharger « liste 1000 mots tri possible.xlsx »

     

    Ensuite, j’ai créé une feuille par étape de la progression. Sur une feuille, on retrouve les mots parmi les 1000 les plus fréquents contenant ou, sur l’autre on, … Et là j’ai bidouillé avec ces feuilles pour constituer les tableaux de mots hebdomadaires.

    •  J’ai choisi à peu près 35 mots pour chaque semaine, que j’ai rangés dans un tableau. J’ai pris les plus fréquents, avec quelques aménagements (exemples : le « geon » n’existe carrément pas dans les 1000 les plus fréquents et je l’ai mis quand même ; j’ai rajouté « grand-mère » et « gentil » aux mots avec [en] parce qu’ils me semblaient intéressants, …). C’est la colonne « à lire » du doc Excel « feuilles par son » partagé plus bas.

     

    • J’ai fait le choix de ranger les mots par nature (simplifiée : noms, adjectifs, verbes, mots outils). L’objectif est de faciliter la réflexion orthographique, de préparer implicitement à l’analyse grammaticale, et de simplifier la construction de phrases à l’aide du tableau. Toutes les flexions n’y sont pas, juste celles qui me semblent les plus intéressantes ou problématiques. C’est un truc de « J’entends, je vois » qui me plaisait beaucoup, pour son intérêt en lecture (il faut lire les mots jusqu’au bout), et pour l’orthographe (les adjectifs ne varient pas comme les verbes, les lettres muettes ont souvent une explication).

     

    • Au sein de chaque nature, pour ranger les mots, j’ai varié selon les intérêts : soit par ordre alphabétique pour obliger à lire jusqu’au bout, soit par même attaque, même rime, graphie, …

     

     Voici les tableaux pour les deux premières périodes (la suite, on verra si ça tient la route !) :

    Télécharger « 2019 tableaux sons P1 P2.pdf »

    Télécharger « 2019 tableaux sons P1 P2.docx »

     Les mots repères sont ceux de Taoki, utilisé chez nos CP.

    Je vous mets le modifiable, pour changer des mots ou jouer avec Lire Couleur . Je préfère le faire à la main et selon les besoins de chacun, en direct avec eux pour éviter l’étayage inutile. J’ai choisi la police Arial 14, bien lisible. Peut-être que je passerai à OpenDys pour certains.

       

    Les activités

     Les élèves travailleront sur un tableau tout au long de la semaine, à travers différentes activités de lecture et d’écriture.

     Les activités de lecture

     Pour les élèves ayant besoin de travailler la fluence de décodage de mots, les tableaux seront le support de travaux en petits groupes : décodage, repérage des difficultés, sons en couleur, segmentation et lectures répétées type atelier fluence.

     

    Les élèves effectueront des exercices du type « cherche et recopie les noms d’animaux », qui permettent de faire relire et de faire copier les mots à plusieurs reprises ; on peut espérer un petit effet d’apprentissage implicite.

     

    Pour toute la classe, des défis de lecture chronométrée auront lieu pendant la semaine (pas tous les élèves en même temps, plutôt par niveau).

     

    Les activités d’encodage

     L’apprentissage sera d’autant plus efficace que les rétroactions seront rapides. On alternera donc dictées de syllabes et mots sur ardoise, dictées de phrases corrigées dans la foulée, dictées muettes en autonomie avec autocorrection.

     

    J’ai commencé, pour la première période, à sélectionner les mots qui vont bien selon ce que l’on veut faire :

    • Pour les dictées muettes, il faut à la fois que les mots soient simples à illustrer, et qu’ils soient dans le tableau hebdo, pour permettre l’autocorrection (code DM dans le doc Excel « feuilles par son ». J’ai préparé les images pour la période 1, à coller dans la marge, écrire à côté, puis se corriger en copiant le mot dans une autre couleur.
    • Pour les dictées de mots ou de phrase, j’ai coché les mots qui ne présentent pas de « piège » orthographique. Ceux pour lesquels on peut dire à l’élève que là, il peut écrire comme il entend, ou pour lesquels la lettre muette est trouvable si on fait réfléchir à la famille, au féminin, …

    Télécharger « 2019 dictées muettes P1.pdf »

    J’ai aussi inventé quelques phrases bien bêtes pour les dictées ou la copie, mais ce n’est vraiment pas mon fort… On pourra travailler sur les transpositions de nombre, genre, puis temps.

      

    Les activités d’écriture et de copie

     Chaque semaine, un écrit court s’appuiera sur le tableau. Écrit à contrainte, défi d’écriture (« écrire une phrase avec le plus de mots du tableau possible).

     

    Pendant les séances d’apprentissage explicite de la copie, on utilisera des phrases contenant les mots. Cela permettra de travailler à nouveau sur les particularités orthographiques pour les mémoriser.

     

    Les mots fréquents à mémoriser le seront en partie en classe, en utilisant le dispositif de la copie cachée.

       

    Les mots à apprendre

     Au rythme de 6 mots à apprendre par semaine (tarif local), ça nous donne un objectif de 200 mots sur l’année (ça me semble énorme…). J’ai retiré de la liste des mots les plus fréquents ceux qui me semblaient suffisamment fréquents et réguliers pour ne pas nécessiter d’apprentissage en CE1 (sur, on, le, …) soit 39 mots, que j’ai mis dans une « liste 0 ».

     

    Les mots qui composent les listes sont donc les autres, les plus fréquents, auxquels j’ai fait quelques ajouts comme les nombres.

     

    J’ai réparti les mots chaque semaine selon le son travaillé (ex : semaine 1 [ou] : nous, vous, tout, trouver). MAIS comme certains mots importants car très fréquents arrivaient alors trop tard dans l’année, j’ai jonglé entre logique et efficacité (ex semaine 2 [oi] : trois, avoir, oiseau/pas, à, et).
    Vraiment, si c'était simple, ce serait plus facile! ;-) 

    Télécharger « mots apprendre.xlsx »

     

    Les mots à apprendre, lorsqu’ils seront présentés, le seront forcément insérés dans une phrase. En effet, ce sont pour beaucoup des « mots outils », qui ne permettent pas de se créer une image mentale et n’ont pas de sens de manière isolée. C’est peut-être pour ça qu’ils sont difficiles à mémoriser. Quand on entend « pomme », on voit mentalement l’image d’une pomme et la suite de lettres qui composent le mot. Les trois images (sémantique, phonologique, orthographique) sont connectées et activées dès qu’on rencontre l’une d’elles. Pour le mot « avec », l’image mentale est plus compliquée, les connexions s’activent moins souvent (supposition perso peut-être complètement tordue).

     

    Les activités de copie cachée permettront de relever leurs particularités à mémoriser. Ils seront revus en atelier par les élèves, en binôme. L’apprentissage sera prolongé en devoirs, mais on ne peut pas compter seulement là-dessus.

    On leur donnera un premier livret (listes 0 à 14), et on verra en cours d’année ceux à qui on peut donner le second. Mieux vaut une bonne maitrise de 100 mots les plus fréquents plutôt que de l’à peu près sur les 250.

     Télécharger « 2019 mots apprendre impression A4 livret.pdf »

    (Mais je manque de rigueur pour le suivi, j’ai peur de lancer un truc que je n’arrive pas à suivre… Je compte à 100% sur ma binôme de choc pour pallier mes défaillances ! :-D )

     

    Le doc Excel rassemblant toutes les feuilles : 

    Télécharger « 1000 mots fréquents toutes feuilles.xlsx »

     

     

    *J’aurais pu prendre la base du MELS  qui trie très bien les mots (Benoit, si tu me lis !), mais après un comparaison année 1 et 2/liste de fréquence, c’était insuffisant, et si je prenais l’année 2, c’était trop loin des besoins…

     

         

    « Liste de fréquence et graphiesApprendre les mots en autonomie »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mayleb
    Mardi 20 Août à 00:38

    Merci pour le partage ! J'explorerai ton travail pour l'an prochain. Mes listes datent un peu, mais trop de choses à préparer cette année avec le changement de niveau. Bonne fin de vacances.

      • Samedi 24 Août à 20:27

        Très bonne toute fin de vacances à toi aussi!

    2
    Sandrine
    Samedi 24 Août à 23:18
    Merci pour ce beau travail qui pourrait bien me servir. Cela dit je ne vois pas tous les graphémes dans ta progression (é et è par ex)Et ta progression s'arréte en début de période 4 . Ai je raté une page ou simplement n'as tu pas tout fait ? Quoiqu'il en soit, bravo !
      • Dimanche 25 Août à 16:09

        Effectivement, après étude de notre progression, j'ai zappé les accents é et è, qui seront chez nous en P5. Est-ce qu'il y avait d'autres graphèmes qui te semblaient manquer? Je pense faire aussi en fonction des manques des élèves. Pas besoin de traiter p/b si pas de confusion dans la classe, par exemple. 

    3
    Bones
    Mardi 3 Septembre à 21:40

    Bonjour,

    Je trouve ce travail très intéressant, j'ai un petit groupe de 8 CE1 dans une classe de CP/CE1 et je travaille avec CLEO pour la première année alors je vais tester ton travail! Merci pour ce partage

    4
    E
    Lundi 7 Octobre à 22:42

    Un grand merci pour ce partage. 

    5
    Bones
    Mercredi 6 Novembre à 11:16

    Bonjour,

    J'utilise tes fiches en double niveau CP/CE1 et j'en suis très contente! As-tu prévu la suite pour les périodes 3,4 et 5? Peut-on collaborer au travail?

    Merci pour ta réponse et ton partage

      • Mercredi 6 Novembre à 21:23

        Bonjour, ravie que ça serve à d'autres! 

        Aucun problème pour la collaboration pour la suite, je compte continuer mais prends les coups de main sans problème! Par contre je crois que je suis un peu maniaque, ou pointilleuse, ou perfectionniste... Bref, je risque de rebidouiller derrière...... 

        A partir du doc excel, il est possible de construire ces fiches très simplement. C'est plus ou moins long, mais simple. Un petit mail via la rubrique contact pour échanger si tu veux!

         

      • Mercredi 6 Novembre à 21:25

        D'ailleurs, je fais une version pour les plus faibles avec muette grisée et syllabes marquées si ça peut servir. Pour la période 2: https://1drv.ms/b/s!AjBFkEdNeNoDg_57dRPf6SyG4adM0Q?e=ePtk7f 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :