• Proposition d’utilisation d’Anim’histoires au CE1Après avoir utilisé l’outil Anim’histoires des éditions Retz tel qu’il est proposé par ses auteurs (voir la description de cette utilisation), j’ai proposé à des élèves de CE1 une version « augmentée » à leur niveau. Cette séquence s’adresse à des enfants allophones nés en France ; l’attention a donc beaucoup porté sur la syntaxe et la mémorisation du lexique, en particulier sur le genre des noms. Cependant, les compétences travaillées en langage oral, lecture et vocabulaire s’inscrivent dans les nouveaux programmes : 

    Lire la suite...

    Pin It

    10 commentaires
  • Un support pour le langage oral : Anim'histoiresDepuis 2 ans, nous travaillons avec mes collègues à améliorer le langage oral de nos élèves de cycle 2. Les problèmes auxquels ils sont confrontés sont lexicaux tout autant que syntaxiques. Ces élèves sont nés en France et ont donc bénéficié d’au moins 3 ans d’école maternelle, et pourtant, le lexique « de base » n’est pas maitrisé et ils peinent à se faire comprendre. Ces difficultés rendent tous les apprentissages compliqués, de la phonologie lorsqu’il s’agit de repérer un son dans des mots signifiés par des images, à la production d’écrit lorsqu’il faut écrire des phrases correctes, en passant par les mathématiques lorsqu’il s’agit de verbaliser un raisonnement.

     Nous n’avons pas trouvé d’outils cycle II répondant à nos problématiques, et nous nous sommes donc tournées vers les outils du cycle I. Je vous en parlais ici ou ici .

     J’ai découvert cet automne un outil de chez Retz qui a déjà quelques années : la mallette Anim’histoires, créé par Françoise et Aurélie Bellanger (les auteurs entre autres des « Réussir son entrée… » et « Construire les notions mathématiques » qui sont déjà des best sellers).

    Lire la suite...

    Pin It

    8 commentaires
  • Les émotionsCette séquence prend place dans un projet global autour des émotions, qui s’étalera sur l’année. C’est une première approche du lexique spécifique des sentiments et des émotions. Le projet se poursuivra en littérature (travail sur ce que ressentent les personnages (façon Lectorino), en production d’écrit (écrire sur ce que l’on ressent suite à une visite, un spectacle, un événement vécu), en langage (inférer sur les émotions et pensées de personnages dans des situations particulières et justifier son avis), en arts visuels (recherche des émotions des personnages sur des images, reproduction de ces traits).

    Lire la suite...

    Pin It

    24 commentaires
  • L'un de nos axes de travail est le langage oral en cycle 2. 

    Langage orl en CE1, premier trimestreLa problématique des CP était qu'une majorité des élèves ne maitrisait pas le lexique de base pour comprendre ce qui se passait en classe, ou n'était pas capable de construire des phrases correctes. C'est encore difficile, mais on a pu voir que c'était vraiment un domaine pour lequel le travail payait, et payait vite!

    Je vous avais parlé de la séquence autour des véhicules et du langage de position ici. Peut-être qu'un jour ma super collègue de CP vous écrira un petit quelque chose sur ce qu'elle a mis en place dans sa classe de son côté...

     

    Pour les CE1, les difficultés n'étaient pas du même ordre. Il s'agit d'élèves qui ont le lexique de base, mais ont du mal à s'exprimer quand il faut aller plus dans le détail. Ces élèves avaient également tendance à être peu productifs à l'oral, ne prenant pas "de risque".

    Ma collègue travaillait déjà l'an passé avec l'outil "Compréhension" de La Cigale, qui se situe dans le champ de la compréhension écrite. Mais la majeur partie du travail s'effectuait finalement à l'oral, tant il fallait "déblayer" le terrain en langage.

    Donc cette année, elle continue avec cet outil, et en parallèle je propose un travail exclusivement oral, dans lequel les objectifs sont aussi bien syntaxiques que lexicaux, en production, mais aussi en réception. Il existe peu d’outils concluants pour travailler ce domaine de façon structurée.

    Voici les différentes séances pratiquées :

    Des séances isolées autour de petits exercices :

    • Langage orl en CE1, premier trimestreChercher les « p@reils » parmi un lot d’objets divers, donc catégoriser, qualifier, par la forme, l’usage, les possibles (c’est jaune, ça roule, c’est pour jouer, c'est doux, ça fait du bruit, c’est arrondi, ça contient un rond). Trouver ce que plusieurs objets choisis ont de « pareil »…
      Génial ! Très riche ! Et ça permet de cerner les compétences des élèves, la faculté d’abstraction… Courez voir le site de David Hebert pour en savoir plus !
      Evidemment, obligation de formuler des phrases correctes et de justifier tout propos, et ce sera le cas dans chaque séance.
    • Poser des questions, en utilisant différentes structures, avec des jeux type « qui est-ce ? ». Ces activités permettent également de travailler la déduction. Ce type de travail est repris dans l’outil Compréhension de la Cigale, mais avec des formulations du type « Il n’a ni moustache, ni rayures ».
      Nous jouerons ensuite à poser les questions avec les mots adéquats selon l’information que l’on veut obtenir, pour préparer des séances de production d’écrit autour des questions.

    Un vieux fichier  de chez Sed (Pratique Orale de la langue cycle 2)propose plusieurs petites activités de ce type, parfois sympa.

    sommaire

    • J’ai fait une séquence plus longue, en utilisant le livre ORDO de chez Hatier dont vous trouverez de larges extraits ici.

    Langage orl en CE1, premier trimestreCet ouvrage est signé entre autres par Sylvie Cèbe et Rolland Goigoux, et comme les autres ouvrages sur lesquels ils ont travaillé (Phono, Catégo, Lectorino, Lector), il devrait faire partie des incontournables très bientôt.

    En effet, l’outil est destiné à des MS/GS, mais il est tellement riche, qu’il peut éclairer notre pratique même dans les plus grandes classes. Je n’en ai exploité qu’une infime partie, car la démarche en maternelle s’inscrit dans des protocoles ritualisés et une progression très rigoureuse.

    J’ai donc choisi de travailler sur l’histoire « au zoo », qui collait à un univers capable d’intéresser mes CE1, tout en leur apportant des choses, puisque qu’aucun d’entre eux n’avait mis un pied dans ce type d’endroit. J’ai suivi exactement le protocole recommandé dans l’ouvrage, mis à part que j’ai « ramassé » les séances réparties sur 2 ans.

    Lors de la première séance, j’ai présenté tour à tour 5 images de l’histoire, dans le désordre. Il s’agissait d’observer, décrire le plus finement possible (qui, où, quoi), puis analyser, c’est-à-dire interpréter selon ses connaissances sur le sujet.

    Langage orl en CE1, premier trimestreAvec la richesse des images, on voit bien tout ce que l’on peut préciser, en vocabulaire comme en connaissance du monde : « guichet, caisse, billet, ticket, gardien, entrée, plan... », mais aussi, pourquoi le papa a-t-il en main des tickets de différentes couleurs ? Pouvait-il les avoir avant d’arriver à ce guichet ?...

    Langage orl en CE1, premier trimestreA chaque fois, on se demande pourquoi cette image va bien avec les autres, pourquoi elle fait partie de la même histoire, et au fur et à mesure, quel titre on peut donner à cette histoire. Gros débat sur cette image, il a fallu bien insister dans le questionnement pour que les élèves comprennent que cette boutique était dans le zoo.

    La deuxième séance visait à apprendre à utiliser sa connaissance d’une histoire et à analyser les images pour trouver des indices du début et de la fin.

    5 images ou phrases étaient proposées alternativement, et il fallait les placer sur une ligne de 9 cases,  en se posant à chaque fois la question « Est-ce que ça peut être le début, la fin de l’histoire ? » et évidemment « Pourquoi ? ». Est-ce que l’histoire peut se finir comme ça ?

    L’idée était aussi de faire comprendre que le début et la fin donnent sa cohérence à l’histoire mais qu’ils sont relatifs. En effet, il se passe toujours autre chose avant, et chacun a pu inventer une image supplémentaire au début et à la fin.

    Langage orl en CE1, premier trimestreLà encore, cette image, nouvelle, a fait débat : ils partent au zoo ou ils partent du zoo ? Comment on le sait ? Pourquoi la petite fille fait cette tête ? Pourquoi n’ont-ils plus de chapeau ?...

     

    Lors de la 3ème séance, il s’agissait de placer chaque image proposée au fur et à mesure sur la ligne de 9 cases. Bien sûr, on pouvait modifier les placements au fur et à mesure, car certaines images n’avaient jamais été vues. Ce que l’on pensait pouvait donc être remis en cause.

    Langage orl en CE1, premier trimestrePour certaines images, il fallait une observation et une justification fine pour trouver la place.

    Alors, au début ou à la fin ?

    Enfin, le plan du zoo nous permettait de placer les différents moments de la visite.

    Enfin, lors d’une dernière séance, non prévue par ORDO, j’ai fait replacer les images dans l’ordre aux élèves individuellement, puis je leur ai fait enregistrer un livre interactif de l’histoire, avec une phrase par image.

     

    Bref, vous le voyez, on est très loin des images séquentielles du bonhomme de neige qui fond à remettre en ordre! L'achat vaut vraiement le coup! (et le coût aussi, 12€65!!)

     

    Pin It

    12 commentaires
  • Les véhicules, les connecteurs spatiaux au CP

    Plus le temps passe, et plus on se rend compte des difficultés de nos élèves avec le langage oral. Leurs difficultés en maths comme en français prennent leur source dans leur manque de vocabulaire et la pauvreté de leur syntaxe.

    Le travail du langage oral faisait partie des objectifs de notre projet pour le dispositif « Plus de Maitre que de Classe », mais nous n’avons pas réellement réussi l’an passé à nous pencher sur le sujet. En effet, peu d’outils existent pour l’élémentaire, et le temps dévolu à cet enseignement est celui qu’on veut bien lui laisser…

    Ma collègue de CE1 a travaillé avec l’outil « Compréhension » des éditions la Cigale, et a trouvé ce travail très riche pour ce qu’il apportait en langage, en réception comme en production. Des exercices type « Qui est-ce ? » posaient beaucoup de problème de syntaxe (je ne suis pas une fille et je n’ai pas de pull rayé, je n’ai ni une jupe, ni un pantalon…) tandis que les exercices de type « construction d’un modèle » dans lequel les élèves doivent placer des vignettes sur un paysage posaient des problèmes de lexique.

    Pour cette année, on a décidé de mettre le paquet, et ce dès le début de l’année.

    Les véhicules, les connecteurs spatiaux au CPLes 3 premières semaines, les CP auront un atelier langage en groupe de 5,  3 à 4 jours par semaine. Sur un créneau d’une heure, la maitresse de la classe et moi-même prendrons chacune 2 groupes. Chaque groupe passera donc 5-6 séances d’1/2h avec chacune. En préparant ma séquence, je me rends compte que ça ne fait pas tant que ça, mais on verra déjà si nous sommes satisfaites de ce que nous avons fait, et comment on fait évoluer les choses passé cette période.

    J’ai potassé les livres sur le langage en maternelle ou cycle 2 que j’ai trouvés à la médiathèque de l’IUFM, en particulier la bible du langage : Pédagogie du langage pour les 5 ans, de Philippe Boisseau.

    J’avais envie de construire une séquence assez diversifiée, mais autour d’un même thème. Les connecteurs spatiaux me semblaient très importants à travailler. Je me suis donc lancée dans le thème des véhicules, sachant que j’arriverais peut-être à accrocher par là une petite bande de loulous pour qui l’école est un terrain hostile.

     Fiche séquence l'automobile

     

    Langage: Les véhicules, les connecteurs spatiaux au CP

    Nous rentrerons dans le thème par un Oralbum, un album en syntaxe adaptée pour l’oral.
    Le principe : l’adulte « dit » l’histoire, en utilisant des tournures de l’oral, afin que les élèves s’en imprègnent et se les approprient. L’album choisi est ici plutôt un imagier, de la collection Gallimard Jeunesse, L’automobile. Plusieurs fois, les élèves écouteront l’histoire enregistrée, puis nous effectuerons des jeux type « recherche de la page », avant que les élèves en fassent une restitution collective, puis individuelle.

    oralbum texte et image

    images album pour élèves

    L’enregistrement viendra quand j’aurai le courage d’aller chercher le dictaphone à l’école…


    Les véhicules, les connecteurs spatiaux au CPSur les temps d’autonomie, les élèves pourront jouer au bingo avec le lexique de l’album.

    Un élève meneur piochera une étiquette, dira le nom, et le plus rapide à trouver l’image sur sa planche pourra poser l’étiquette.

    J’en ai préparé 3 :
    bingo lieux objets
    bingo prépositions
    bingo véhicules

    Les images des positions viennent de chez Moustache.

    Ensuite viendra une séance avec des véhicules en jouets (ba oui quand même, on va pas se priver, et puis ma maison en est pleine…). Bien sûr, cette séance sera prétexte à parler, et à réinvestir le lexique de l’oralbum. A l’issue de cette séance, on « immortalisera » le jeu dans un livre interactif : j’ai pris des photos des véhicules dans diverses configurations, et il faudra enregistrer une légende. Je ferai ce travail avec ma tablette et l’application Book Creator.

    J’ai fait un essai avec mon fiston, ça lui a bien plu ! Le résultat est lisible sur le net en utilisant l’extension Readium de Google Chrome, ou en en faisant une recopie d’écran vidéo, mais on perd le côté interactif. C’est mon mentor de tablette Vairaunik qui explique ça très bien sur sa mine de site Doigtdecole.

      

    Les véhicules, les connecteurs spatiaux au CPLes séances suivantes se dérouleront autour d’un jeu que j’ai fabriqué : « A la campagne ». Il consiste en une planche paysage et des petites vignettes de véhicules et personnages à placer. Il reprend autant que possible le lexique exploité sur la séquence.

    A partir de là, plusieurs jeux : j’écoute et je place, j’explique où placer, … Le but étant toujours Les véhicules, les connecteurs spatiaux au CPd’employer le lexique positionnel et une syntaxe correcte.

    Après avoir joué ensemble, les CP pourraient créer des consignes à faire réaliser aux CE1, et pour cela s’enregistrer.

    paysage

    vignettes jeu

    jeu à la campagne étiquettes consignes et corrections

     
      Bon, j’espère que tout ça tient la route, car mine de rien, ça m’a bien occupée de réfléchir sur ce domaine disciplinaire que je n’avais jamais exploré…

    Ps: Pour donner une allure propre à un dessin à la main comme mon paysage, il faut suivre le tuto de Mysticlolly!

    Pin It

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique